Accueil Permis de conduire Comment connaître son nombre de points sur le permis de conduire : quelques démarches fructueuses

Comment connaître son nombre de points sur le permis de conduire : quelques démarches fructueuses

par Stac

Dans le labyrinthe administratif de la conduite, une question cruciale persiste : combien de points me reste-t-il sur mon permis ? Ce chiffre, souvent méconnu, peut avoir un impact majeur sur votre liberté de circuler. Dans cet article, découvrons en détail les méthodes simples et accessibles pour obtenir cette information vitale.

Peut-on vraiment connaître son nombre de points sur le permis de conduire ?

La réponse est positive. Vous pouvez bien connaître le nombre de points restant sur votre permis de conduire et pour cela, vous devez simplement consulter le Relevé d’Information Intégral. C’est un document qui fournit un condensé d’informations essentielles et utiles pour tous les détenteurs du permis de conduire.

Sur ce document, vous pourrez non seulement consulter le nombre de points restant sur le permis, mais aussi le nombre d’infractions que vous avez déjà commises. Il est même possible de voir le nombre de fois que vous avez déjà effectué un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Si ledit document vous intéresse vraiment, vous devez rassembler les pièces suivantes :

  • Le duplicata de votre permis de conduire ;
  • Le double de la pièce d’identité ;
  • Une lettre recommandée qui comporte votre nom, votre prénom et votre adresse.

Peut-on vraiment connaître son nombre de points sur le permis de conduire ?

Consulter le nombre de points restants en ligne

Une manière très simple de consulter son permis est de prendre par la procédure en ligne. Vous devez vous rendre sur la plateforme du Ministère de l’Intérieur ou taper la requête « Mes points permis » sur le moteur de recherche Google. Une fois sur la plateforme, vous devez entrer vos identifiants et renseigner votre code de dossier et le code confidentiel qui vous avait été attribué. Si vous ne savez pas ce qu’est le numéro de dossier, retenez qu’il est le même que celui du permis.

En revanche, le numéro confidentiel est celui que vous recevez au même moment que l’autorisation de conduire vous est remis. Si vous avez perdu votre code confidentiel, vous avez la possibilité de le vérifier sur un précédent relevé d’information intégral. Si vous n’en avez jamais demandé, vous pouvez vérifier les différentes lettres que les policiers adressent au ministère de l’intérieur en cas d’infractions. Vous pouvez enfin directement faire une demande depuis le site du même ministère.

Connaître le nombre de points sur le permis de conduire par lettre postale

Le nombre de points sur le permis de conduire figure aussi sur les différentes lettres que vous recevez de la part du ministère de l’intérieur à la suite d’une contravention. Ces courriers sont :

  • La lettre 48 ;
  • La lettre 48M ;
  • La lettre 48N ;
  • La lettre 48 SI ;
  • La lettre 46 ;
  • La lettre 46 B ;
  • La lettre 46 D ;
  • La lettre 47.

Sur la lettre 48, le ministère vous notifie la privation de 3 points sur votre permis de conduire. Cela arrive quand vous avez fait une contravention de 4ᵉ classe. Il s’agit habituellement du nom port de la ceinture de sécurité, l’usage du téléphone au volant ou encore le franchissement d’une ligne continue.

Par contre, la lettre 48 M est adressée pour alerter les usagers de la circulation qu’il ne leur reste que 6 points sur leurs permis. À travers ce courrier qui vous informe du nombre de points restants sur votre permis, vous êtes aussi invité à faire un stage de récupération obligatoire. Enfin, la lettre 48 N informe le titulaire d’un permis de conduire qu’il a perdu 3 points ou plus sur le permis de conduire son camion.

Articles similaires

4/5 - (2 votes)

Laissez un commentaire

Stac

Découvrez Stac, votre source d’informations sur les véhicules à deux et quatre roues. Des conseils, actualités et guides sur les camions, voitures, motos et plus encore. Rejoignez notre communauté passionnée dès aujourd’hui !

@2024 – Tous droits réservés. Stac